Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601
Singulier 2009 - Jura, France - PresseRaisin.com

Stephane Tissot Singulier 2009 – Jura, France

Le Jura est une petite appellation située entre la Bourgogne et la Suisse. L’apparition des vignobles dans cette région date du 1er siècle après J.C. Comme la plupart des autres régions de France, c’est les communautés religieuses qui permirent l’expansion des vignobles. Arbois, capitale du Jura, est le lieu de naissance de l’oenologie moderne. En effet, le célèbre chimiste Louis Pasteur y fit des recherches sur la fermentation et les levures. Il posséda même à l’époque un vignoble, qui aujourd’hui produit encore du vin.

Le Jura est divisé en six aires d’appellations sur un territoire de 80km de long et de 2km à 4km de large : Arbois, Château-Chalon, Crémant du Jura, L’Étoile et le Macvin du Jura. Plusieurs cépages peuvent être admis dans ces appellations dont le chardonnay, le savagnin (à la base du célèbre vin jaune), le pinot noir, le poulsard et le trousseau. Ce dernier représente 6% de la plantation de la région. Nous retrouvons trousseau davantage près de la ville d’Arbois dans le nord du Jura. Très peu connu dans le monde, il est pourtant un cépage assez important au Portugal; il y prend le nom de bastardo. Il engendre des vins intenses et assez corsés. Certains vignerons l’assemblent avec du poulsard pour lui donner un peu plus de finesse.

Stephane Tissot du Domaine André et Mireille Tissot s’efforce de tirer le maximum de qualité de ses plants de Trousseau tout en laissant le terroir s’exprimer. Ces 35 ha de vignes sont cultivés aujourd’hui en biodynamie (certification Demeter) pour laisser la nature faire son travail. La cuvée Singulier 2009 de Stephane Tissot est le produit d’un travail d’artiste. Au premier coup d’oeil, sa couleur d’un rouge rubis clair me fait penser à un vin de la Bourgogne. Le nez dégage des arômes de fruits rouges (fraises, framboises), d’épices, de poivres et des arômes de terres ou de feuilles mortes. En bouche, les tanins sont étonnamment fermes et de belle qualité. Moyennement corsé et doté d’un bel équilibre, il perdure en bouche sur des notes de tabac et de fruits rouges que nous avions à l’olfaction. Un vin, qui d’apparence semble simple, se révèle d’une grande complexité.

Note :

Prix : 33,66$

Importation privée : Les Vins Alain Bélanger
Site web du producteur.