Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601
Les principales régions viticoles canadiennes : la Colombie-Britannique - PresseRaisin.com

Les principales régions viticoles canadiennes : la Colombie-Britannique

Les débuts de la viticulture en Colombie-Britannique remontent au début des années 1860 lorsque Charles Pandosy planta un vignoble dans l’actuelle région de Kelowna. Très modeste comme vignoble, la production de vin servait à fournir les participants des missions religieuses. Ici comme ailleurs, l’Église Catholique a grandement contribué au développement de la viticulture.

À cette époque, la majorité des raisins utilisés pour la production du vin provenaient de la Californie. C’était la coutume et certains vignerons achètent encore leurs raisins de la Californie. Pour stimuler l’économie et attirer l’établissement de vignobles dans la province, le gouvernement a voté une loi en 1960 qui oblige un pourcentage minimum de raisins locaux dans l’assemblage des vins. Suite au grand succès du tourisme viticole en Californie, le gouvernement réalisa que la Colombie-Britannique, avec ses panoramas à couper le souffle, avait un énorme potentiel dans ce domaine. L’industrie s’est aussi renforcée grâce à l’établissement d’une législation en 1990, calquée sur le modèle ontarien : la Vintner Quality Alliance.

Il existe cinq régions viticoles, toutes situées dans le sud de la province : Fraser Valley, Vancouver Island, BC Gulf Island, Similkameen Valley et Okanagan Valley.


Okanagaan Valley

Tous les éléments sont réunis dans cette région pour produire des vins de grande qualité. La vallée d’Okanagan possède plusieurs microclimats dont certains vignerons revendiquent la typicité. La vallée bénéficie d’un climat chaud et subdésertique avec peu d’humidité. Il y a à peine 300 millimètres de précipitation par an. Le climat sec protège donc les vignes des maladies et des parasites, à l’exception de quelques cas de mildiou. D’origine volcanique, cette région nous offre une variété de sols : schiste, basalte, argile, granite. Du nord au sud, le climat et le terroir nous permettent de tirer profits des cépages Vitis Vinifera tels que le pinot noir, le merlot, la syrah, le cabernet-sauvignon, le chardonnay, le pinot gris, le sylvaner…

Similkameen Valley

Cette petite appellation est située tout juste à l’ouest de la Vallée d’Okanagan. On y cultive beaucoup de fruits et bien entendu la vigne. Près de 42% de son territoire est occupé par l’agriculture. Une grande proportion est cultivée en agriculture biologique. Jouissant d’un climat semi-désertique, les vignes y sont plantées le long de la rivière Similkameen. Ce long cours d’eau permet de tempérer les grandes chaleurs. Cette petite vallée a longtemps approvisionné les vignerons de la vallée d’Okanagan. Depuis la création de la Similkammen Wineries Association, le vignoble prend de l’expansion et se fait de plus en plus remarquer pour la qualité de ses produits.

Fraser Valley

Le plus grand atout pour cette région est la proximité de la grande ville de Vancouver, qu’elle entoure. Le climat y est plus frais, mais la chaleur en été et une bonne exposition au soleil permettent au raisin d’atteindre la pleine maturité. Le plus grand défi des vignerons est de combattre les maladies apportées par l’humidité présente dans l’air.

Vancouver Island et BC Gulf Islands

Vancouver Island est la plus grande île de l’Amérique du Nord. Les deux appellations représentent moins de 1% de la plantation totale de la province. Cette région bénéficie d’un climat maritime très doux. L’hiver est tellement doux qu’il est impossible d’y faire du vin de glace. Certaines sous-régions de Vancouver Island se démarquent : Cowichan Valley, Nanaimo et Saanich Peninsula.