Ouverture d’esprit face aux vins québécois

CoteauRougemontNuit

Source : Coteau de Rougemont – Vignoble et Cidrerie

Il y a de cela quelques mois, j’ai personnellement été convié à une visite privée d’un vignoble accompagnée d’une dégustation de ses produits. Dans son invitation, la personne faisait mention de médailles gagnées récemment à un concours se déroulant à Paris – Vinalies Internationale – d’où sont sorties grands gagnants leurs vins de glaces. Je sais pertinemment l’engouement qu’a l’Europe pour les vins de glaces et je suis très fier de ce que nous produisons au Québec et au Canada : nous avons le climat idéal pour produire des vins de glaces exceptionnels. Concernant les vins secs, j’étais très sceptique par rapport au niveau de qualité, surtout pour les vins rouges. Je crois que mon étroitesse d’esprit était causée par un manque de connaissance des vins québécois puisqu’il est rare que j’en déguste. Ne dit-on pas qu’il n’y a que les fous qui ne changent pas d’idée? En effet, j’ai été grandement étonné par la qualité des vins qui m’ont été présentés.

Par un bel après-midi ensoleillé, nous étions donc en direction du vignoble et cidrerie Coteau de Rougemont sur la Rive-Sud de Montréal. Arrivés sur les lieux, nous ne pouvions qu’admirer le paysage qui se présentait à nos yeux. Le vignoble est implanté sur des coteaux offrant une exposition exceptionnelle, entouré de zones boisées et de vergers qui les protègent des vents et leur offrent un microclimat propice à leur rendement.

« Nous sommes extrêmement fiers de la performance de nos produits à cette compétition de haut niveau. Nous mettons beaucoup de soin à produire des vins et des cidres de grande qualité. Cette récompense démontre clairement la qualité des produits du terroir d’ici et qu’ils n’ont rien à envier aux autres produits internationaux.  Il ne reste qu’à les faire connaître chez nous. » -Michel Robert, Co-président

En 2006, suivant l’acquisition du domaine, la famille Robert (Robert Transport) a décidé de donner un deuxième souffle à cette propriété en plantant près de 3500 plants de frontenac gris. Ils produisent maintenant une multitude de produits : vins de glaces, vins secs, cidres, cidres de glace et autres produits à base de fruits. Très avant-gardistes, ils n’ont pas peurs de faire des tests avec de nouveaux cépages provenant de l’Université du Minnesota.

J’ai eu la chance de goûter à la plupart des vins ou cidres qu’ils produisent et voici les vins qui ont fait disparaitre les idées préconçues que j’avais vis-à-vis les vins secs québécois.

Les vins