Le riesling, cépage roi en Allemagne

Un vent nouveau souffle sur l’Allemagne viticole depuis 30 ans. À l’époque, les vins allemands étaient souvent doux, et par conséquent ils ne figuraient pas dans la carte des meilleurs restaurants. Depuis, le peuple allemand a découvert lors de vacances en Méditerranée par exemple combien le vin était partie prenante de l’art de vivre et de la culture gastronomique méditerranéens. Ils ont donc commencé à boire du vin en mangeant. Certains vignerons ont commencé à vinifier également des vins secs et à améliorer les méthodes de vinification suite à leurs voyages en France, en Californie et en Australie. La qualité des vins a monté en flèche, et en parallèle émergea bons nombres de vins bio. Les écoles d’oenologie et de viticulture sont également renommées mondialement.

Depuis pas si longtemps, le riesling est considéré comme le roi des cépages en Allemagne, lui conférant une réputation mondiale. Peu savent que l’Allemagne est le premier producteur de riesling au monde, 61% du riesling mondial y est produit! Il compte pour environ 22% de l’encépagement en Allemagne. Certains le considèrent même comme le plus grand cépage qui soit. Pas étonnant vu ses qualités aromatiques, avec ses arômes de pomme, de citron, de pêche ou d’abricot en plus de son acidité fraîche à vive et son élégance. Son caractère dépend intimement du sol dans lequel il pousse. En Moselle par exemple, les sols de schiste lui confèrent de la minéralité, rappelant la pierre à fusil. Le potentiel de garde est étonnant, en bonifiant ce cépage présentera de nobles arômes d’hydrocarbures. Il peut être vinifié en sec, en demi-sec et en liquoreux. En sec, il accompagne parfaitement les poissons et les volailles en sauce blanche ou les ragouts de légumes.

— Claude Boileau

Quelques suggestions de vins allemands