Domaine de Montbourgeau – Macvin du Jura, France

Grâce à ses produits originaux, la région du Jura en France se démarque grandement des autres régions viticoles françaises. Ses cépages autochtones engendrent de grands vins blancs en mesure de vieillir à merveille. Les vins rouges, quant à eux, ne sont pas dénudés de personnalités et peuvent en étonner plus d’un.  Cette région ne se limite pas à la production de vins blancs et de vins rouges. Le Jura cache au plus profond de sa contrée un produit unique : le Macvin. Ce vin de liqueur (ou mistelle) représente seulement 3% de la production totale du Jura. Le Macvin ne date pas d’hier. On en produit depuis plus de 7 siècles. Pendant son existence, il a porté plusieurs noms : maquevin et marc-vin. Ce dernier renvoie à la façon dont le Macvin est produit : par ajout d’eau-de-vie de marc au jus de raisin non fermenté (moût). Les cinq cépages jurassiens sont autorisés dans l’élaboration du Macvin : poulsard, trousseau, pinot noir, chardonnay et savagnin. Il peut donc s’afficher en blanc ou en rouge. Pour ajouter à la complexité, le mélange d’eau de vie et de moût doit séjourner un minimum de 12 mois dans des fûts de chêne et le produit final doit contenir entre 16 et 20 degrés d’alcool. Les meilleurs Macvin auront un excellent équilibre entre le niveau de sucre et l’acidité et pourront vieillir près de 10 ans.

Domaine Montbourgeau

Le seul Macvin disponible dans le réseau de la SAQ nous provient du Domaine Montbourgeau. Ce domaine possède 8 hectares de vignes près de la commune de l’Étoite et produit des vins depuis 1920. Leur philosophie est le respect de la terre et du vin dans le but d’obtenir des vins ayant une personnalité propre à la région et au domaine. Leur Macvin a bénéficié d’un vieillissement de 3 ans en fûts de chêne. Comme la plupart des Macvin, il n’est pas filtré ce qui rendra le liquide un peu trouble. En effet de fines particules se mélangent au liquide d’un profond jaune doré. Le nez se dévoile sous des arômes de fruits séchés tels que des figues et des raisins séchés. Des arômes de fruits confits, boisés, fumés ainsi que de noix se combinent au parfum. L’acidité est présente en bouche et permet d’équilibrer le sucre. C’est un vin assez corsé avec une bouche généreuse et un peu chaude en alcool. Il faudra le servir frais, à l’apéritif ou pour accompagner des fromages ou un dessert à base de fruits séchés et de noix.

Cépage: chardonnay, quelques grappes de poulsard.

Note :

Prix : 35,50$

Disponible à la SAQ : 11785624

Site web du producteur.