Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/1/d246398300/htdocs/PresseRaisin/wp-includes/plugin.php on line 601
Château de la Rivière 2005 - Fronsac, Bordeaux - PresseRaisin.com

Château de la Rivière 2005 – Fronsac, Bordeaux

Le développement du vignoble de la région de Bordeaux s’est effectué en grande partie grâce à l’Angleterre. En 1152 Aliénor, Duchesse d’Aquitaine épousa Henri Plantagenet futur roi d’Angleterre (1154). Dès lors, l’Aquitaine ainsi que la grande majorité de la côte ouest de la France devinrent propriété du roi d’Angleterre. Plus du quart de la production bordelaise était dédié à l’export vers l’Angleterre. Ceux-ci le nommaient « Claret » dû à la couleur rouge pâle des vins.

Plus tôt, au 1er siècle, Charlemagne qui avait un intérêt marqué pour les vins de Fonsac (petite appellation sur la rive droite de la Garonne) y bâtit une forteresse. C’est au milieu du 17e siècle que le Duc de Richelieu jeta à terre la forteresse et érigea une grande villa. Les fêtes se multipliaient et beaucoup de vin d’appellation Fronsac s’y buvait. Tellement que la cour de Versailles y porta une attention particulière. À une certaine époque, au 19e siècle, les vins de Fronsac étaient même plus reconnus que ceux de l’appellation voisine Pomerol.


Le Château de la Rivière comme la plupart des vins de la rive droite (Pomerol, Saint-Émilion), utilise majoritairement le merlot pour élaborer leur cuvée. Au début du 19e siècle, ce cépage était perçu de qualité inférieure au cabernet sauvignon. Le merlot était seulement bon pour assouplir les grands vins de la rive gauche. Il fallut attendre la découverte des vins de la rive droite par les critiques pour faire connaître ce cépage au caractère généreux. De nos jours, il fait partie des cépages que l’on plante un peu partout dans le monde.

Le millésime 2005 fut un millésime chaud, ensoleillé et sec avec un cycle végétatif très homogène. Tous les ingrédients étaient là pour donner des raisins avec un beau degré de maturité engendrant ainsi des vins équilibrés. Ce vin possède une robe rouge grenat sombre avec des reflets brique. Le nez est caractérisé par des arômes complexes de cerise, de champignons, d’épices (muscade), avec des arômes mentholés. En bouche, les tanins sont encore présents et la finale perdure sur le fruit et le tabac. Excellente bouteille représentative de ce que l’appellation peut produire.

Note :

Prix : 33.50$

Disponible à la SAQ : 11588348