Antu 2009, Colchagua, Chili – Le vin soleil

Antu Ninquen 2009Les pays du Nouveau Monde ont une courte histoire viticole comparativement aux pays européens (France, Italie, Espagne, Grèce, etc..). La vigne y poussait naturellement à l’état sauvage, mais c’est grâce au colonisateur que la viticulture s’installa sur ces nouveaux continents. Dans le cas du Chili, ce sont les conquistadors au milieu du 16e siècle qui furent responsables de l’introduction des vignes de type Vitis Viniefera (type de vignes pour produire les vins).

Le Chili jouit d’une géographie extraordinaire. En effet, ce coin du monde possède des barrières naturelles (les Andes à l’est, l’océan Pacifique à l’ouest, le désert d’Atacama au nord et l’Antarctique au Sud) qui ont permis au Chili d’être isolé du phylloxéra, responsable de la destruction de la plupart des vignobles à travers le monde au 19e siècle. La vigne y pousse en toute tranquillité, sans porte-greffe.

Antu qui en Mapuche (groupe d’indigènes qui habitaient le Chili) signifie « soleil », se veut un excellent rapport qualité-prix comme on en retrouve de plus en plus au Chili. Ceci démontre bien le désir de produire des produits de qualité contrairement à la première moitié du 19e siècle où il y avait une surproduction. Ce vin est composé de jeunes vignes de cabernet sauvignon (70%) et de carmenère (30%). Le millésime 2009 arbore une robe rouge grenat profond. Au nez, ce vin dégage des arômes de mûres, de prunes, de cerise et de fruits confiturés. Il y a également des notes mentholées, boisées et des arômes de cèdres. En bouche, c’est gourmand et généreux. Les tanins sont présents, mais assez souples. Un vin doté d’une belle matière à petit prix.

Note :

Prix : 18,95$

Disponible à la SAQ (millésime 2011) : 11386885
Site web du producteur.